treytin33

AMT cotisations sociales

14 messages dans ce sujet

Bonjour,

Membre du bureau (récemment renouvelé) d'un club de tennis, je cherche une information concernant le coût réel d'un AMT pour un club. Nous avons deux BE et un AMT va intégrer l'équipe enseignante prochainement.

Selon la CCNS, un AMT appartient au groupe 3 de la coonvention, et le salaire minimum est depuis juillet dernier de 11,46 € (brut je suppose) / h (avec maximum 10h / semaine).

Ma question peut paraitre stupide, mais qu'en est il des cotisations  sociales pour cet emploi? Mêmes règles que pour un BE par exemple (100 euro net payé au BE = +/- 185 euros à payer par le club charges incluses). Ou moins élevées?

Merci d'avance pour vos retours

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ta question m'intéresse notamment au niveau du contrat que tu proposeras à ton AMT car à part un CDI, je n'ai pas trouvé d'autre solution de notre côté.

Pour notre DES, on a un taux de charges patronales de 42% sur le salaire brut. Si tu veux comparer par rapport au net, tu paieras 64% de charges (les charges salariales sont de 22%).

 

Edit : correction :P

Modifié par marie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Marie pour ton retour.

CDI obligatoire? On souhaite de la souplesse avec ce type de contrat car le flux des enfants d'une année sur l'autre est impressionnant. Cette année, on enregistre -30% d'enfants!! Est ce parce qu'on est mauvais au club (on ne réussit pas à garder nos jeunes) :cry: ou est ce un effet "Neymar" avec tous les jeunes qui veulent jouer au foot :ph34r: Bon une victoire française à Roland Garros doperait sûrement les inscriptions mais là je rêve non :P

J'ai posé la question à la Ligue, j'attends leur réponse. Je te tiens au courant.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, treytin33 a dit :

Ma question peut paraitre stupide, mais qu'en est il des cotisations  sociales pour cet emploi? Mêmes règles que pour un BE par exemple (100 euro net payé au BE = +/- 185 euros à payer par le club charges incluses). Ou moins élevées?

Il faut déjà faire attention car la CCNS donne un taux minimum qui ne correspond pas forcément à la réalité des tarifs proposés sur le terrain.

Ensuite, ce que tu donnes comme exemple me parait erroné car si je prend mon cas, pour 250 euros bruts payés, le club doit 160 euros de charges (patronales et salariales). Pour un AMT, la donne au niveau des cotisations sera identique (à pondérer en fonction du niveau de rémunération il me semble). Il y a après la possibilité de l'assiette forfaitaire de cotisation si la personne que vous allez recruter a un travail stable en parallèle ce qui permet d'économiser pas mal de charge mais avec des risques en cas de maladie.

il y a une heure, treytin33 a dit :

Merci Marie pour ton retour.

CDI obligatoire? On souhaite de la souplesse avec ce type de contrat car le flux des enfants d'une année sur l'autre est impressionnant. Cette année, on enregistre -30% d'enfants!! Est ce parce qu'on est mauvais au club (on ne réussit pas à garder nos jeunes) :cry: ou est ce un effet "Neymar" avec tous les jeunes qui veulent jouer au foot :ph34r: Bon une victoire française à Roland Garros doperait sûrement les inscriptions mais là je rêve non :P

J'ai posé la question à la Ligue, j'attends leur réponse. Je te tiens au courant.

Comme le dit Marie (qui me l'avait signalée lors d'une discussion), les possibilités de CDD sont maintenant très encadrées et ne peuvent plus réellement s'appliquer à l'encadrement de l'école de tennis car il faut justifier du caractère temporaire de la hausse d'activité ce qui n'est que rarement le cas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, denebola a dit :

Il faut déjà faire attention car la CCNS donne un taux minimum qui ne correspond pas forcément à la réalité des tarifs proposés sur le terrain.

Ensuite, ce que tu donnes comme exemple me parait erroné car si je prend mon cas, pour 250 euros bruts payés, le club doit 160 euros de charges (patronales et salariales). Pour un AMT, la donne au niveau des cotisations sera identique (à pondérer en fonction du niveau de rémunération il me semble). Il y a après la possibilité de l'assiette forfaitaire de cotisation si la personne que vous allez recruter a un travail stable en parallèle ce qui permet d'économiser pas mal de charge mais avec des risques en cas de maladie.

Comme le dit Marie (qui me l'avait signalée lors d'une discussion), les possibilités de CDD sont maintenant très encadrées et ne peuvent plus réellement s'appliquer à l'encadrement de l'école de tennis car il faut justifier du caractère temporaire de la hausse d'activité ce qui n'est que rarement le cas...

Denebola, Merci pour tes informations!

Je ne suis pas le trésorier du club ;) mais celui-ci m'a expliqué qu'il fallait appliquer  un facteur 1,82 à un salaire net (BE) pour connaitre le coût total pour le club. C'est pour cela que je donnais l'exemple : 100 euros net x 1,82 = 182 euros à débourser pour le club (100 euros de salaire et 82 euros de charges sociales (salariales et patronales)). Maintenant j'ai peut être mal compris ce qu'il m'a brièvement expliqué :ph34r:

Oui oui, le taux minimum 11,46€ /h j'en ai bien conscience ;). Après la réalité des tarifs proposée est importante... ainsi que les caisses du club quand elles ne sont pas très remplies...

Le potentiel AMT a déjà un CDI (autre boulot) qu'il conservera. Donc ton information sur l'assiette forfaitaire est intéressante. Je peux trouver les infos sur la CCNS?

Le plus problématique concerne ta confirmation à propos du CDI vs CDD... Tu parles du caractère temporaire de la hausse d'activité. Nous on est plutôt à la baisse que j'espère aussi temporaire (-30% de jeunes entre l'année dernière et cette année!!! Effet Neymar tous au foot?). Situation donc bizarre de vouloir recruter un AMT.. . Voici la raison:

En juin nos 2 BE proposent d'accentuer l'offre "Pôle compétition" et le bureau valide. Problème qu'on n'avait pas vraiment anticipé, c'est que cela nécessite mathématiquement plus de moyens d'encadrement (4 enfants par BE pour le pôle compét. contre 8 enfants par BE en club junior). Donc les créneaux pour lesquels on était bon avec 2 BE, maintenant il nous faut un AMT supplémentaire (et 1-2 jeunes bénévoles/en formation). Bref, à effectifs constants cela passerait sans problème mais 30% de jeunes en moins, cela fait mal.

Au bilan, pas certain que le pôle compétition (dans la version actuelle en tout cas) soit reconduit l'année prochaine car trop "cher" pour le budget du club, et donc pas certain d'avoir besoin/de pouvoir financièrement maintenir un AMT l'année prochaine. D'où ma crainte de formaliser un contrat sous forme CDI...

Voilà tu sais tout... ou presque ;)^_^

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Denebola

PS: tes chiffres et les miens sont bons :P. Pour calculer les charges en plus:  il faut appliquer 64% de charges (salariales et patronales) sur un salaire brut (ton calcul) et 82% sur un salaire net (mon exemple).

On est tous les deux trop forts :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui exact, c'est bien ca effectivement, 64% sur le salaire brut et non net comme je l'avais indiqué.

Pour l'histoire du CDD/CDI, c'est l'association des professionnels du sport qui gère nos contrats, nos bulletins de salaire, nos déclarations de charges, etc ... qui m'avait indiqué les seuls motifs du CDD possible : contrat saisonnier, remplacement d'un salarié absent, accroissement temporaire d'activité. Donc, à part CDI, je ne vois rien d'autre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, marie a dit :

Ah oui exact, c'est bien ca effectivement, 64% sur le salaire brut et non net comme je l'avais indiqué.

Pour l'histoire du CDD/CDI, c'est l'association des professionnels du sport qui gère nos contrats, nos bulletins de salaire, nos déclarations de charges, etc ... qui m'avait indiqué les seuls motifs du CDD possible : contrat saisonnier, remplacement d'un salarié absent, accroissement temporaire d'activité. Donc, à part CDI, je ne vois rien d'autre ...

Aie... c'est donc mal barré pour qu'on prenne le risque de démarrer un nouveau contrat en CDI....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sauf s'il y a moyen (légal :P ) de pouvoir indemniser un AMT sans contrat ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, marie a dit :

Sauf s'il y a moyen (légal :P ) de pouvoir indemniser un AMT sans contrat ?

indemniser ses frais kilométriques peut être: il est à Rouen et donnera ses cours à Marseille les mercredi et samedi matin ...:huh:

 

:lol: non là je déconne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Auto entrepreneur?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Kramer ;)

Pas sûr qu'un jeune de 20 ans, ayant déjà un CDI par ailleurs, s'enquiquine à devenir auto-entrepreneur. Surtout connaissant l'animal :D

Mais c'est une piste à creuser...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca serait donc les parents qui paient directement l'AMT ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, marie a dit :

Ca serait donc les parents qui paient directement l'AMT ?

vu sous cet angle c'est pas jouable...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant