Alteo

Membre
  • Compteur de contenus

    550
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Alteo

  • Rang
    L'adversaire providentiel des NC qui veulent perfer

Profile Information

  • Sexe Homme

Info Tennis

  • Classement 30/3
  • Ligue Seine et Marne
  • Club de tennis
  • Raquette Wilson
  • Modèle Pro Staff 97
  • Joueur préféré Roger
  • Joueuse préférée Suzanne Lenglen

Visiteurs récents du profil

1 153 visualisations du profil
  1. Des choses tactiques à voir et à identifier, oui. Des gens pour accepter de venir le faire, ben... pas toujours....
  2. C'est fou ! Je prends connaissance de ce débat, et j'apprends un truc ! Je ne savais même pas que le coaching "in-game" était interdit, et je ne le percevais même pas comme une tricherie ! Mais précisons déjà : je n'ai jamais eu recours à un coaching en plein match... parce que personne ne vient me coacher, autant que personne ne vient voir mes matchs ni ne vient m'encourager, pauvre petit choupinet sans ami que je suis. Enfin... surtout, il ne m'est jamais venu à l'esprit de demander de l'aide à quelqu'un, parce que je préfère me débrouiller seul. Par contre, ça ne me choquerait pas que mon adversaire ait un coach avec lui. S'il se mettait à bourriner sur mon coup droit parce qu'il a pris conscience, par lui-même ou non, que c'est mon point faible, pour moi, le problème ne sera pas tellement qu'il l'ait trouvé, mais que mon coup droit est faible. Et je ne réalisais pas que c'était de la triche, parce qu'en match par équipe, je vois les capitaines sur le banc à coacher leur équipier à chaque changement de terrain... mais en tapant ce que je viens de taper, je viens de réaliser que c'était justement le principe de l'équipe. Bon, après, j'ai peut-être ce point de vue justement parce que je suis (bloqué) en 4ème série, qu'à ce niveau, mes adversaires ne sont que rarement des joueurs qui cherchent la gagne à tout prix et ne viennent quasiment jamais avec un coach. Et donc, à ce titre, je n'ai jamais vraiment été confronté à une situation où un gars analyse mon jeu pour en parler à son poulain pendant un match (sauf en match par équipe, où ça ne m'a pas vraiment gêné plus que ça). Il faudra que je passe 3ème série pour comprendre...  
  3. Jouer avec une raquette ultra légère ?

      Voilà, tout ça fait. Respectons la recommandation des 5 Wilson Ultra 100 UL et Tecnifibre T-Flash 265 par jour.
  4. Jouer avec une raquette ultra légère ?

    Je ne vais pas y aller par 4 chemins : C'EST contre-productif. Je parle évidemment non pas avec un avis théorique, mais bien avec mon expérience personnelle : car après n'avoir joué que deux saisons avec une Wilson Triad 6 à 270g non cordée (quand je l'ai achetée, je ne faisais pas attention au poids), j'ai pris le parti volontaire de prendre un modèle de compétiteur, me jugeant (avec le recul, à tort) suffisamment expérimenté et pensant avoir assez maîtrisé les bases pour prendre une raquette de "vrai" joueur. Donc, j'ai pris une... Wilson nSix.One 95 à 333g non cordée ! Mais j'étais têtu, je ne voulais pas admettre que je manquais de maîtrise alors que je jouais depuis 4 ans (sans compétition dans les jambes). Et j'ai persévéré, au point de jouer plus de 10 ans avec des raquettes à plus de 300g. Le résultat aujourd'hui ? Mon inconsciente incapacité à maîtriser le poids important de la raquette (bras trop tendu, pas de mouvement de poignet, aucune compensation de l'inertie plus élevée, etc...) a été un frein à la progression de mon coup droit, si bien qu'à ce jour, je n'ai pas de maîtrise de ce coup (en revers, par contre, aucun problème). Et sans maîtrise, pas de confiance ; sans confiance, pas de résultat en compétition. Il m'a fallu un long travail sur moi-même (et une énième défaite) pour prendre conscience de tout cela, et l'achat d'une raquette de 290g n'a fait que confirmer mon égarement. Tout ça pour dire : si je devais donner un conseil à un débutant, ce serait de démarrer avec une raquette légère (max 280g) et d'être sûr de maîtriser les bases avant de passer à un modèle à 300g. Et à mon humble avis, le meilleur indicateur pour cela, c'est la capacité à remporter des matchs (amicaux ou non). Je pense qu'un 4ème série, même expérimenté, devrait rester sur des raquettes à 290g grand max, et n'envisager de passer sur plus lourd que lorsqu'il sera en mesure de passer 30 (le passage en 3ème série étant souvent reconnu comme le signe qu'on a acquis et maîtrisé les bases). Ceci étant dit, je ne pense pas non plus qu'une raquette trop légère soit une bonne solution. Ca peut être usant, pour les joueurs réguliers, et surtout, ça peut empêcher le passage à des modèles plus lourds. Après, débuter avec une raquette trop lourde n'empêche pas d'être joueur professionnel, hein ! Cf. Fabrice Santoro....
  5. Choix raquette niveau intermédiare

    Et sinon, "Batna", c'est une référence au bonbon de Krema ou à la ville algérienne ?
  6. Choix raquette niveau intermédiare

    De femme ou de raquette ?
  7. Mon coup droit, épisode 9562 : des suggestions d'exos ?

    Ca marche ! J'ai toujours ton numéro, je l'utiliserai à bon escient. Il faudra que j'en profite, pendant que la météo me permet encore d'emporter mon vélo au boulot, vélo qui me permet de me rendre assez rapidement à Olympiades (ce que j'ai fait dernièrement : c'est impressionnant comment le vélo peut faciliter la vie des parties de tennis à la pause déjeuner !).
  8. Mon coup droit, épisode 9562 : des suggestions d'exos ?

    Mille mercis à toi, Ninjasiatik, pour avoir passé un peu de temps à m'aider sur mon coup droit ! J'ai encore un peu de tension dans le bras (et le haut du corps), mais grâce à toi, je sens que ça peut se débloquer, et que ça se débloque ! Je suis d'accord avec Vlad sur le jeu de jambes... mais j'en étais de toute façon convaincu depuis le début. C'est juste qu'en ce moment, je n'arrive pas à me sentir à l'aise sur le coup droit, indépendamment du placement. J'ai un mal de chien à enchaîner préparation, boucle, frappe, ce qui fait je suis tout le temps pris de vitesse, le mouvement n'étant pas assez automatisé. En match, notamment, je ne fais quasiment aucun coup droit lifté ou à plat, ils sont tous coupés. Parce que, dans la précipitation et le stress, je bloque totalement.
  9. Mon coup droit, épisode 9562 : des suggestions d'exos ?

    Je sais que je réfléchis trop, c'est mon gros défaut. Mais je n'arrive pas à rendre ce coup droit assez automatique pour arrêter d'y penser (alors que, je me répète, j'y arrive sans souci en revers). @Ninjasiatik, je veux bien que tu me lances des balles, si ça ne t'embête pas. Bon, je me heurte au souci de ne pas avoir de seau de balles, mais faire des gammes de coups droits m'ira aussi. Je t'envoie un SMS.
  10. Mon coup droit, épisode 9562 : des suggestions d'exos ?

    Bon... De toute façon, j'ai bien regardé cette vidéo, mais je ne suis arrivé à rien sur le court aujourd'hui. J'ai même perdu définitivement la technique de la raquette posée sur la table (ou "Tap the dog", selon la vidéo qu'on regarde :D), je n'ai plus de fluidité dans la préparation, la boucle et la frappe. Paradoxalement, je suis plutôt à l'aise sur mon revers, que j'arrive à emmener où je veux, à lifter, à choper... Le geste me paraît plus narurel, et je veux varier facilement. Faut-il que j'apprenne à faire des revers de la main gauche pour réussir à frapper des deux côtés ? Parce que, là, le coup droit... Je le trouve dur, mais dur... Un peu comme si c'était une corvée de le réaliser.
  11. Mon coup droit, épisode 9562 : des suggestions d'exos ?

    Argh ! Ca y est, j'ai à nouveau bugué sur la préparation ! Je n'arrive plus à ramener la raquette derrière moi, avec le tamis comme s'il s'agissait d'un mirroir. Sur le court aujourd'hui, ce mouvement ne me paraissait pas naturel, et à la place, le tamis chutait légèrement vers l'arrière; créant une tension sur l'avant-bras et le coude. Si je me force à maintenir la tête de raquette vers le haut, je suis désorienté et je n'arrive plus à frapper. Mais si je ne fais rien, je frappe, mais mal. Dilemme.... A vide, le mouvement ne me pose pas de souci, pourtant... En tout cas, merci pour ces nouvelles vidéos intéressantes. Je vais étudier ça. Je me demande si je vais pas m'acheter une machine à balles. Parce que trouver un partenaire qui accepte de me faire des paniers, c'est un peu compliqué... Edit : ah, bah, j'ai été voir le prix des machines à balles.... Je vais me payer un stage Mouratoglou, plutôt.
  12. Raquette ~630cm²

    Par rapport à la 97, oui, la 97 LS fait jouet. Mais dans l'absolu, pas du tout. J'ai même parfois un peu tendance à oublier qu'elle ne pèse que 290g. Mais surtout, elle étonnamment puissante !
  13. Raquette ~630cm²

    Une merveille, cette PS 97 ! La seule chose que je lui reproche, c'est la sensation qui ne fait plus tout à fait "Pro Staff" (en comparaison avec la PS 95, par exemple), mais qui reste malgré tout atypique et reconnaissable. Sinon, contrôle impeccable, stabilité excellente et puissance certes pas aussi grande qu'une Aero Pro mais très suffisante font que j'ai du mal à me défaire de cette raquette (je suis passé temporairement sur la PS 97 LS, mais j'ai conservé la 97 tout court pour revenir dessus plus tard).
  14. Mon coup droit, épisode 9562 : des suggestions d'exos ?

    Ah oui ? Ca me fait plaisir qu'un truc que j'ai trouvé t'a été utile. D'habitude, c'est toi qui trouves des trucs utiles pour moi.
  15. Mon coup droit, épisode 9562 : des suggestions d'exos ?

    Ben tiens ! Je viens de tomber sur cette vidéo (merci les suggestions Youtube) :   Même si je savais que certains conseillaient de pointer le bouchon vers l'avant au moment de la boucle, ce n'était pas ce que je cherchais à faire. Pourtant, mon mal est précisément ce qui est décrit dans cette vidéo. C'est-à-dire que ma manière de réaliser la boucle me faisait tenir le manche de manière à mettre immédiatement le bouchon en avant (de manière involontaire), ce qui, donc, me fait tendre le bras dès le départ de la préparation. Ce qui me donnait des difficultés à jouer du poignet Emmener la raquette derrière comme si je tenais un miroir dans lequel je me regarde, puis démarrer la descente du tamis comme si je la posais sur une table me permet de ne pas pointer le bouchon vers l'avant trop tôt. Et d'avoir un poignet plus relâché pour un meilleur contrôle. Je crois que je tiens un truc...