Davx

Membre
  • Compteur de contenus

    1 060
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Davx

  • Rang
    Passing de fer

Profile Information

  • Sexe Homme
  • Location IdF

Info Tennis

  • Classement 15/5
  • Ligue Val de Marne
  • Raquette Babolat
  • Modèle Aeropro Drive GT
  1. Comment s'améliorer au Smash ?

    C'est une bonne question que je me pose énormément: Quel autre schéma de jeu possible pour éviter d'avoir à smasher contre des joueurs qui: - ramènent tout en faisant très peu de fautes - jouent volontairement court avec peu de rythme - courent vite et arrivent toujours à toucher suffisamment la balle pour faire un lob pourri sur mes attaques suivis au filet, même quand je touche des bonnes zones. J'en ai eu des paquets d'adversaires comme ça et j'ai quasiment toujours perdu en essayant de monter au filet. Que faire ? Apprendre à taper des mines à plat sur toutes les balles courtes pour finir le point sans monter (WTA style) ? Quitte à perdre en faisant 100 fautes directes ? Si quelqu'un a des suggestions...  
  2. Comment s'améliorer au Smash ?

    Quand je parle de lobs courts ce sont quand même des balles qui montent au minimum à 5m de haut et retombent un peu derrière la ligne de service. Pour faire des volées hautes ou liftées gagnantes sur ce genre de balle il faudrait quand même une sacrée main.  
  3. Comment s'améliorer au Smash ?

    Bon...comme les bagnards, je vais peut-être ajouter une marque noire sur le mur à chaque fois que je perds un match imperdable à cause de ma nullité mais alors nullité crasse  au smash. Bis repetita aujourd'hui en MPE. Je perds à 30 contre un adversaire contre lequel je ne dois jamais perdre. Il a un CD percutant à plat mais pas de revers du tout, que des chops flottants et courts  mais il ne fait aucune faute et si je fais une balle courte il tourne autour de son revers et peut me faire mal avec son CD. Bref, scénario archi-classique, je mets du lift sur son revers, ca revient en chop court, j'attaque profond sur son revers et je monte au filet (pas le choix, je suis dans le terrain), il lobe, je smashe, il relobe, je re-smashe, il relobe, je re-smashe,...................................., il relobe => 1) je force mon smash et je le met dehors/baduf ou 2) je me fait lober.  Répéter jusqu'à perte du match. Je pense que j'ai battu un record aujourd'hui avec une série de 7 lobs-smashs consécutifs dans un point que je finirai par perdre Mon adversaire pas bête a vite vu le truc. Il n'a pas tenté un seul passing, que des lobs. Au bout d'un moment il ne cherchait même plus à ajuster un bon lob, juste lever la balle pour me forcer à smasher.  C'est quand même vraiment incroyable que je sois autant incapable de faire un smash gagnant même sur des lobs courts, alors que des semi-débutants autour de moi y arrivent sans forcer Voilà ! ca ne m'avance à rien tout ca mais il fallait que ca sorte          
  4. Casse cordage très inhabituelle

    OK merci. Mais je reste quand même très surpris car c'est la 1ère fois que ce genre de casse m'arrive alors que le décentrage c'est ma spécialité depuis toujours. Je décentre et boise très régulièrement, sur des frappes bien plus fortes, sans casser prématurément. Qu'est ce qui serait différent cette fois-ci ?
  5. Casse cordage très inhabituelle

        Je viens d'avoir une casse très inhabituelle. Inhabituelle car: - Le cordage avait à peine 1h30 d'utilisation (je casse habituellement ce mono en 16h) - Le cordage a cassé à 2 endroits à la fois (cf. photo) - Le cordage a cassé tout en haut au niveau du cadre (habituellement plus au milieu) - J'ai cassé sur une frappe pas forte du tout (échauffement à la volée - balle moyenne de mon partenaire) Je veux bien croire à une casse de décentrage mais au bout d'1h30 ? Sur une volée posée ?   Précisions complémentaires: Raquette Wilson Juice 100 Cordage Monofilament Nando Spin 1.20 tendu à 22/21 Le cordage n'avait qu'1h30 d'utilisation mais avait été posé il y a 2 mois (raquette de secours) Je ne vois rien d'anormal au niveau des joncs (mais je ne suis pas un spécialiste) L'avis des spécialistes que vous êtes m'intéresserait. Qui dois-je engueuler ? - Le cordeur ? (problème de pose ?) - Le revendeur ? (cordage défectueux ? )  - Moi-même ? (qu'est ce que j'ai fait de mal ? )
  6. Outil de récupération du classement futur

    Heh vous vous y prenez tot cette année pour faire des simulations en profondeurs. Il y a encore la saison d'été ou tout peut changer  
  7. Quizz : à qui sont ces bras ?

    10/10 Un peu rendu facile par le fait qu'ils montrent la raquette et une partie de la tenue.  Mais bon ca m'a fait réaliser que Serena Williams et Sam Stosur ont des bras bien plus gros que les miens, et pourtant je ne suis pas une crevette
  8. Bon, après un début de saison cataclysmique , les choses semblent enfin se mettre en place. Sur les 2 derniers mois,  2 victoires à 15/5 et une petite perf à 15/4 qui font du bien.   Davx  Classement actuel: 15/5  Objectif maintien 15/5 :             275/300  Objectif montée 15/4  :   135/310
  9. Anecdote de MPE: On est à 2-1 dans les simples. Je joue à l'extérieur sur TB contre un 30/1. Je suis aisément au dessus dans les échanges grace à mon lift de fond de court, je mène 6-2 3-0. Mon adversaire change de tactique et se met à faire de slices courts et surtout des amortis/lobs. Il n'est pas maladroit du tout à ce petit jeu et ca marche. Je suis nul en rattrapage d'amorti et en smash et ma frustration monte de plus en plus a chaque fois que je m'en prends une. Les supporters de mon adversaire (3-4 pers) s'en rendent compte et non seulement applaudissent mais rigolent audiblement en voyant que ca m'énerve.     Au bout du 10ème amorti/lob réussi mon adversaire égalise à 3-3. Là j'ai vraiment besoin d'évacuer la frustration et je pousse un très grand cri. Tous les spectateurs de l'équipe adverse rigolent.  Mon adversaire se met à faire des pitreries (ex: sur une de mes balles qui part largement faute il fait semblant de jouer la balle mais frappe volontairement à coté, puis me regarde en souriant). Alors que je vais ramasser une balle, un des spectateurs me dit avec un sourire narquois "il est en train de remonter, il va gagner le match et tu vas casser ta raquette".  Bref, une action coordonnée pour me faire sortir du match.   Tout ca pour dire que des connards on en trouve autant en MPE qu'en tournoi (je précise que la très grande majorité des MPE que j'ai joué se sont déroulés dans une très bonne ambiance). Il faut juste accepter le fait qu'on en croisera occasionnellement et ne pas tomber dans leur piège ni les récompenser en leur offrant le match.
  10. Tu es en train de faire l'apprentissage de la compétition, comme nous tous. Il est important de se rendre compte que jusqu'en milieu de 3ème série, le niveau d'un joueur ne se mesure pas à sa capacité de renvoyer des balles rapides mais sa capacité à bien jouer les balles sans vie.  Les balles sans vie sont techniquement plus compliquées à jouer que les balles rapides. Une balle rapide a une trajectoire verticale rectiligne. Il suffit de mettre sa raquette en opposition et ca repart, même si on n'est pas bien placé. Une balle molle aura une trajectoire verticale plus incurvée donc ca pardonne moins les erreurs de placement. Par ailleurs, la balle molle n'a pas de vie propre donc c'est au joueur de faire tout le travail pour lui donner la vitesse et la trajectoire souhaitée.  Pour s'améliorer sur les balles molles, pas de recette miracle. Il faut les travailler. Se forcer à avoir un placement impeccable. Comme une balle sans vie "descend" vite, bien faire  attention à la mise à niveau et si besoin passer un peu "sous la balle" pour enrouler.  Bien traverser la balle. Mettre les jambes. Accompagner avec un geste ample, sans forcer.   Quand on joue une balle molle, ne pas chercher à taper fort pour faire le point. En revanche, il faut être exigeant au niveau de la précision de la zone à atteindre. On ne renvoie pas une balle molle juste de l'autre coté. Il faut toujours chercher à la placer dans une zone précise du terrain, de préférence là ou l'adversaire aime le moins, mais sans chercher les lignes. Ca c'est la théorie. Mais c'est bien entendu plus facile à écrire qu'à faire. Donc, le vrai conseil c'est de trouver des partenaires de niveau modeste qui font des balles molles "aléatoires" et se forcer à toujours les jouer le mieux possible, jusqu'à ce que tu deviennes à l'aise sur ce type de balles.
  11. Il me semble que l'historique de l'espace du licencié remonte à 1990, pas plus loin. Donc si elle a été mieux classée dans les années 80, ce ne sera pas visible et le JA ne pourra pas faire grand chose. Il y a aussi l'hypothèse de la nouvelle licence avec un nom différent comme mentionné par Ppod.
  12. Championnats Individuels

    Quels impacts pour les compétiteurs amateurs que nous sommes en IdF ? A priori aucun non ?
  13. Aucune sensation dans le placement et le timing

      Regarde la position de la tête de raquette par rapport au poignet de Federer sur les 4 photos du bas et où la tête de raquette finit en fin de geste. Compare à ta photo et tu verras ce que je veux dire, je pense.  
  14. Aucune sensation dans le placement et le timing

    Difficile de juger sur 2 photos mais à vue de nez je dirais: Sur la  1ere photo:  Les appuis et l'alignement des pieds et de la hanche semblent bonnes. La jambe gauche semble un peu raide quand même. Tu es peut-être un peu trop près de la balle ce qui fait que tu ne peux pas pleinement déployer ton bras (coude un peu replié).  Sur la 2ème photo: on voit quelques petits soucis. Tu finis en appui sur la jambe arrière ce qui signifie que tu n'as pas traversé la balle vers l'avant. Les épaules sont trop ouvertes en fin de geste (un peu à la Wawrinka mais lui c'est un pro), tu te retrouves quasiment face au terrain alors que tu devrais rester dans l'alignement de la frappe (voir la photo de Federer ci dessus).  La position de la tête de raquette en fin de geste, vers le haut, semble indiquer que tu n'a pas pleinement exécuté la supination de l'avant-bras pour "fouetter" la balle. Normalement la tête de raquette devrait finir en arrière, avec le poignet relaché.  Voilà. Mais encore une fois ce ne sont que des impressions sur la base de 2 photos donc à toi de juger ce qui est pertinent
  15. Fed Cup

      Au passage, j'ai vu que Amandine Hesse, petit bout de femme de 1m65 servait régulièrement à 170-180 km/h. Donc j'ai plus d'excuse physique pour pas servir à 200. Reste plus qu'à aller bosser ça . En tout cas je ne la connaissait pas trop; mais je l'aime bien maintenant. Son enthousiasme fait plaisir à voir.